Actualité N°3

La métaphore de la calèche

La métaphore de la calèche est une image utilisée pour nous aider à comprendre les différents plans qui régissent notre existence et les interactions qui les animent.
Dans cette métaphore très connue, l’homme est comparé à un attelage :

  • La diligence avec ses roues et son habitacle représente le corps (plan physique). Ecouter son corps est fondamental.
  • Les chevaux désignent les passions stimulées par les sens (plan émotionnel).
  • Les chevaux représentent l’énergie qui permet de faire avancer la calèche. Les émotions sont les 4 moteurs de la vie (le travail, la famille, la santé, la force créative). Elles montrent le chemin d’une adaptation nécessaire au terrain, à une à une situation.
  • Le cocher correspond à la raison qui gouverne les pulsions (plan mental). Sans un travail sur les pensées parasites, sur la tyrannie du mental, que se passe-t-il ?.
  • Le voyageur à l’intérieur de la calèche, représente la destination et symbolise le centre profond qui donne un sens à la vie (plan spirituel).

Dans cette métaphore, l’existence se présente comme un voyage. Pour qu’il soit réussi, il est nécessaire de respecter ces quatre plans de l’être.

Ils sont tous important :
– Si la diligence est en mauvais état qu’arrivera-t-il ?
Il s’agit donc d’entretenir le corps, de le respecter.
– Sans l’enthousiasme positif des chevaux, aurez-vous la force d’avancer ?
Il s’agit de nourrir positivement les choix et de ne pas changer de cap en permanence.
– Si les chevaux sont nourris par la peur et des émotions négatives ou fougueuses et incontrôlables, dans quelle direction irez- vous ?
Il s’agit d’apprendre à maitriser ses émotions.
– Si le cocher ne dirige plus, ne maitrise pas les chevaux et qu’ils se mettent à tirer dans toutes les directions, que se passera-t-il ?
Il s’agit de maitriser sa pensée, ses sentiments et sa volonté. Si le cocher ne prend pas soin d’écouter ses chevaux, il se coupe de ses émotions.
– Si le voyageur est mis de côté, que la vie n’a pas un sens profond, un objectif déterminé, ou pensez-vous allez ?
Il s’agit de découvrir le sens profond de la vie.

Un homme accompli est multidimensionnel, il prend le temps de s’arrêter pour apprendre à se connaitre et mieux voir le terrain de son existence.

“Ne pas avoir le temps de méditer,
c’est n’avoir pas le temps de regarder son chemin,
tout occupé à sa marche.”

17 janv. 2020