Positivons la dyslexie !

La dyslexie est une particularité du cerveau. 10% des enfants d’âge scolaire seraient dyslexiques en France. Leur scolarité se révèle souvent difficile.

Il est à noter que ces personnes ont souvent par ailleurs des talents ou des aptitudes remarquables dans d’autres domaines. Une rééducation adéquate peut donc totalement changer l’avenir de l’enfant de façon plus que favorable.

Les  dyslexiques révèlent des aptitudes de perception et d’attentions spatiales importantes. Ils sont de bons entrepreneurs. Ils savent s’entourer, communiquer et ont des aptitudes certaines dans la résolution de problèmes. Ils sont créatifs et entrepreneurs, ils agissent.

Comment soutenir un enfant dyslexique ?

Divers professionnels de santé sont présents :

  • Le médecin généraliste ou le pédiatre qui coordonnent les diagnostiques et prescrivent les séances de rééducation orthophonique, orthoptique, etc.
  • L’orthophoniste qui est un professionnel des troubles de la communication liés à la voix, à la parole et au langage oral et écrit. Il sera en charge de l’évaluation et de la rééducation.
  • Le psychométricien, l’ergothérapeute, le psychologue clinicien, l’orthoptiste, le sophrologue peuvent aussi accompagner l’enfant.

Que peut apporter la sophrologie ?

La sophrologie va permettre à l’enfant d’avoir des outils de gestion du stress et des émotions (tristesse, colère, frustration).

Elle va l’aider de reconstruire son estime de lui-même, à reconnaître sa propre valeur, à dynamiser sa confiance en lui, à se sentir capable. La sophrologie va aussi l’aider à gérer les situations « d’échec » et l’anxiété de la performance.

Elle va lui permettre de redéfinir son schéma corporel, ses capacités ainsi qu’à développer ses ressources. Il va progressivement apprendre à garder son calme, à se construire une bulle, un espace protégé, propice à la concentration et au développement harmonieux des ses dons naturels.

Voici des livres, des sites intéressants :

  • « Accompagner la DYSLEXIE avec la sophrologie » d’Isabelle Lefèvre-Vallée.
  • « 100 idées pour proposer la sophrologie aux enfants DYS » de Nicolas Chaze.
  • Le site de la fédération française des DYS : http://www.ffdys.com
  • Des articles et ressources sur « papa positive » : https://papapositive.fr
  • La maison d’édition Tom Pousse propose des ouvrages pour les enfants en difficulté scolaire ou souffrant de troubles des apprentissages : https://tompousse.fr
14 mai 2021